Article 48 (Modifié par la loi constitutionnelle n° 2002-51 du 1er juin 2002).

Le Président de la République conclut les traités.
Il déclare la guerre et conclut la paix avec l'approbation de la Chambre des députés.
Il dispose du droit de grâce.